Demande d’aide financière

Ma lettre

Ajouter une pièce jointe (10Mo maximum au format JPG, PNG ou PDF)

  • Aucun fichier sélectionné

Ajouter un nouveau fichier

Mon destinataire

Ajouter un complément d'adresse

Mes informations

Ajouter un complément d'adresse

Ma signature personnalisée (optionnel)

Apposez votre signature dans cette case à l'aide de votre souris ou votre doigt.

Sans action de votre part, aucune inquiétude, votre lettre sera signée à partir de votre nom complet.

Recommencer

En partenariat avec La Poste logo

*Champs obligatoires Informations collectées par BeMove pour vous proposer un service d'envoi. Pour en savoir plus et exercer vos droits, accédez à notre politique de confidentialité des données. Pour vous opposer à tout démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur la liste Bloctel.

  • Personnalisation rapide

    Des centaines de modèles de lettre sont mis à votre disposition.

  • Envoi en recommandé AR

    Notre partenaire La Poste remet en main propre vos courriers.

  • Depuis chez vous, 2 minutes

    Aucun déplacement, tout se passe en ligne, vous gagnez du temps.

En difficulté financière ou à la recherche d'un investissement ? Que ce soit en tant que particulier ou pour le compte de votre entreprise, découvrez comment demander une aide pour éviter une situation d'endettement et auprès de quels organismes en faire la demande.

1. Qu'est-ce qu'une aide financière ?

Pourquoi demander une aide ?

Si vous vous trouvez dans une situation tendue d'un point de vue financier, et que vous avez des difficultés quant au paiement de vos charges, alors n'hésitez pas à solliciter une aide auprès des services et administrations compétents. Mais le besoin de cash peut aussi être lié à la volonté de développer son entreprise.

Quelle qu'en soit la raison (changement de situation personnelle, perte d'emploi, augmentation des charges, levée de fonds...), des institutions et conseillers sont là pour vous accompagner et vous proposer des solutions adaptées à votre situation.

De quelle nature l'aide peut-elle être ?

L'aide financière recouvre plusieurs leviers :

  • le versement de prestations sociales ;
  • la tolérance de découvert bancaire ;
  • la facilité de caisse ;
  • le report de charges ;
  • le recours à un crédit.

Bénéficier de prestations sociales

Si votre plafond de ressources le permet, alors vous devez être éligible au versement de prestations sociales, par l'intemédiaire de la Caisse d'allocations familiales (CAF) : allocation de base, complément familial, aide au logement...

Consultez notre guide sur les aides de la CAF pour en connaître les critères d'obtention et la procédure pour se les voir attribuer.

Contacter sa banque

En raison ou en prévision de difficultés passagères, votre compte bancaire risque d'être en solde négatif. Afin d'éviter de devoir payer des pénalités (agios), nous vous recommandons de contacter le conseiller de votre établissement financier et de voir si une tolérance ponctuelle peut vous être accordée, le temps de retrouver un solde créditeur.

Si vous êtes amené, en tant que professionnel à votre compte ou entrepreneur à être régulièrement en solde débiteur, la facilité de caisse peut être une solution envisagée pour autoriser un découvert et prendre en considération un décalage de trésorerie.

Faire reporter vos charges

De manière ponctuelle ou exceptionnelle, le report du règlement de vos charges (courantes ou fiscales) est une éventualité à laquelle réfléchir. En fonction de (la baisse de) vos ressources, vous pouvez être amené à bénéficier d'une exonération d'impôts. Prenez contact avec le Centre des finances publiques (CPF) dont vous dépendez pour en savoir davantage.

Recourir à un crédit

Si vous avez besoin d'une aide financière, la souscription d'un crédit permet de vous maintenir à flot mais attention aux conditions du prêt : durée, taux, pénalités en cas de non remboursement. Plus il y a de risques pour l'établissement de crédit, plus les conditions de remboursement sont drastiques.

Au niveau professionnel, le recours à un prêt professionnel est autorisé quels que soient votre secteur d'activités, la forme juridique et la taille de votre entreprise. Il peut être demandé au lancement de son activité ou pour favoriser son développement. Parmi les solutions disponibles, citons le crédit de trésorerie, le crédit-bail, ou encore le crédit inter-entreprises.

2. La lettre pour demander une aide financière

À qui envoyer ma demande d'aide ?

Tout dépend de votre situation et de la nature de l'aide. Comme évoqué précédemment, les interlocuteurs sont nombreux : organismes sociaux, banques, centre des impôts...

Si l'aide financière est sollicitée à titre personnel, adressez-vous auprès d'un organisme en charge du versement de prestations sociales et familiales ou bien auprès de votre conseiller bancaire.

En revanche, si votre demande concerne votre activité professionnelle, alors c'est a priori vers votre établissement bancaire ou vers un organisme prêteur qu'il faut se tourner.

Quels éléments indiquer pour demander une aide financière ?

La lettre pour une aide financière personnelle

Votre lettre de demande d'aide financière doit mentionner vos coordonnées complètes, préciser votre situation financière (avec les échéances éventuelles) et les motifs pour lesquels vous êtes en droit de recevoir un soutien financier (situation familiale, plafond de revenus). N'oubliez pas de signer le courrier.

La lettre pour une aide financière professionnelle

Dans le cadre professionnel, outre la mention de vos coordonnées et celles de votre entreprise, c'est l'objet de l'aide et le descriptif de la situation qui vont différer : lancement d'activité, changement stratégique, renouvellement du matériel, achat de locaux, recrutement de personnel, problème de trésorerie... Vous pouvez par ailleurs exprimer un délai d'obtention ou préciser le montant de l'aide souhaitée.

Dans quels cas constituer un dossier de surendettement ?

En dernier recours, si vous n'arrivez bientôt plus à honorer vos dettes, comme défini par l'article L330-1 du Code de la consommation, alors vous êtes en situation de surendettement. Il faut alors remplir un dossier de surendettement (avec le formulaire Cerfa 13594*02) qui va lister l'ensemble de vos dépenses et de vos ressources, et le déposer à la Banque de France. La commission de surendettement est ensuite saisie et procède à l'examen du dossier.

Pourquoi choisir l'envoi en recommandé ?

Quelle que soit le type d'aide demandée et son montant, la lettre recommandée est le meilleur moyen de vous garantir l'envoi et la réception du courrier par son destinataire.