Envoyez vos recommandés, sans vous déplacer

  • Des modèles de lettre à personnaliser en 2 minutes
  • Des recommandés envoyés par notre partenaire La Poste
  • Aucun déplacement, vous gagnez du temps !

Tout savoir sur l'année de césure

Publié le 10/06/2021 - Mis à jour le 10/06/2021 - Par Camille Gayral

La césure permet à un étudiant ou futur étudiant d'interrompre provisoirement son cursus ou de le retarder, afin de vivre une expérience enrichissante pendant un an. Que peut-on faire pendant cette année ? Comment envoyer sa demande de césure à l'établissement souhaité ? De quel statut dispose t-on pendant cette période ? Quelles sont les aides financières possibles ? Notre guide revient sur toutes les informations pratiques à connaître sur cette année sabbatique.

Tout savoir sur l'année de césure
 
 

1. Qu'est-ce qu'une année de césure ?

Définition d'une année de césure

L'année de césure est un peu l'équivalent de l'année sabbatique pour un étudiant. Elle permet à ce dernier d'arrêter temporairement ses études pour se consacrer à un projet personnel (formation, voyage, échange universitaire, etc.). Notez que l'année de césure est conseillée dans certaines écoles, voire obligatoire (notamment dans les écoles de commerce ou d'ingénieurs).

Ce que dit la loi à propos de l'année de césure

L'année de césure a été officialisée en 2015 dans les universités afin d'encourager le service civique. La loi de 2018 permet quant à elle aux bacheliers de prendre cette année sabbatique avant d'entamer des études supérieures.

Quand peut-on prendre une année de césure ?

L'année de césure peut être prise après le bac ou au cours d'un d'un cursus post-bac.

Quelle est la durée d'une année de césure ?

La durée d'une année de césure peut être de 6 mois à un an maximum.

Quels sont les avantages d'une année de césure ?

L'année de césure permet à l'étudiant ou futur étudiant de gagner en maturité. Tout projet peut ainsi être formateur et permet de réfléchir à son orientation:

  • Les séjours à l'étranger permettent d'améliorer son niveau de langue et de mieux connaître la culture d'un pays
  • Les stages en entreprise permettent d'acquérir une certaine autonomie et d'avoir une expérience dans le monde du travail
  • Le bénévolat permet d'être plus tourné vers les autres et de réfléchir davantage à son avenir.

Les différentes possibilités d'année de césure

L'année de césure peut être utilisée de manière très diverse :

  • Vous pouvez effectuer un ou plusieurs stages professionnels (deux stages de 6 mois par exemple).
  • Vous pouvez partir 6 mois une année entière à l'étranger avec le programme Erasmus +.
  • Vous pouvez effectuer un service civique.
  • Vous pouvez être bénévole dans une association en France ou à l'étranger.
  • Vous pouvez vous consacrer à votre projet personnel comme la création d'une entreprise ou startup.
  • Vous pouvez faire un volontariat au sein du corps européen de solidarité.
  • Vous pouvez faire un volontariat international en administration ou entreprise (VIA ou VIE).
  • Vous pouvez exercer un emploi.
  • Vous pouvez effectuer un engagement de sapeur-pompier volontaire.
  • Vous pouvez suivre une formation dans un autre domaine que celui de vos études.
 

2. La demande d'année de césure

La demande d'année de césure après le BAC

Si vous souhaitez prendre une année de césure juste après le BAC, vous devez faire cette demande sur Parcoursup. Il vous suffit de choisir l'établissement que vous voulez intégrer, puis de cocher la case Année de césure. Notez que ce souhait n'est pas toujours accepté, il doit en effet obtenir l'approbation du directeur ou président de l'établissement choisi. Vous pourrez également devoir passer un entretien. Si votre projet est validé, une convention est établie entre l'établissement de formation désiré et vous-même. Cette convention authentifie votre statut d'étudiant au cours de cette année de césure et garantit votre réintégration dans la formation au terme de ces 12 mois. A la fin de cette expérience, vous devrez également faire un compte rendu (rapport, soutenance, etc.).

La demande d'année de césure au cours des études supérieures

Votre demande d'année de césure pendant vos études supérieures doit se présenter sous la forme d'une lettre de motivation envoyée au chef de l'établissement souhaité. Ce courrier doit indiquer les modalités et les objectifs de cette année sabbatique en respectant la procédure de l'établissement. Si ce dernier accepte ce projet, il signe avec l'étudiant un accord certifiant sa réintégration au sein de la formation l'année ou le semestre suivant ceux validés par l'étudiant avant sa césure.

Quel est votre statut au cours de l'année de césure ?

Pendant l'année de césure, vous conserverez le statut d'étudiant et ses avantages. Si vous bénéficiez d'une bourse et vous suivez une formation à l'étranger, celle-ci sera maintenue grâce aux crédits ECTS validés. Il existe également une bourse Erasmus. Si vous effectuez des stages professionnels, ce droit de bourse pourra être maintenu si l'établissement choisi l'accepte.

 

3. L'année de césure en 4 questions

Peut-on faire plusieurs années de césure ?

Il est possible de faire une année de césure par cycle d'études (licence, master). Il est également possible de prendre cette année après la deuxième année de Master, à condition de continuer ses études en doctorat et d'obtenir l'accord de l'établissement.

Quels sont les frais de scolarité pendant une année de césure ?

Les frais de scolarité au cours d'une année de césure dépendent de l'établissement choisi. Certains proposent des années de césure gratuites, d'autres exigent des frais de dossier ou de financer entièrement ces 12 mois.

L'année de césure est-elle obligatoire ?

L'année de césure est facultative. Elle peut en revanche être fortement encouragée voire indispensable dans certaines écoles pour valider son cursus (écoles de commerce, d'ingénieurs, etc.).

Peut-on prendre une année de césure juste après le BAC ?

Oui, vous pouvez effectuer une année de césure avant de débuter vos études supérieures. Il vous suffit d'indiquer ce souhait sur Parcoursup.

Nos guides juridiques similaires