Particulier Professionnel

Envoyez votre recommandé à partir de 4,79€

Envoyez vos recommandés, sans vous déplacer

  • Des modèles de lettre à personnaliser en 2 minutes
  • Des recommandés envoyés par notre partenaire La Poste
  • Aucun déplacement, vous gagnez du temps !

Tout savoir sur la PreParE

Publié le 22/11/2022 - Mis à jour le 29/11/2022 - Par Camille Gayral

Lorsqu'un parent arrête partiellement en entièrement son activité professionnelle pour s'occuper de son enfant, il peut bénéficier de la PreParE (prestation partagée d'éducation de l'enfant). Quelles sont les autres conditions à remplir pour percevoir cette aide financière ? Comment est calculé son montant ? Comment en faire la demande ? Quelle est sa durée de versement ? Notre guide fait le point.

La demande de PreParE
 

1. Qu'est-ce que la PreParE ?

Définition de la PreParE

La PreParE désigne la prestation partagée d'éducation de l'enfant. Cette aide financière est destinée aux parents arrêtant de travailler ou diminuant leur temps de travail pour s'occuper d'enfants de moins de 3 ans. Ce dispositif versé par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) ou la MSA (Mutualité Sociale Agricole) est l'une des prestations de la Paje (Prestation d'accueil du jeune enfant). Il peut être accordé à un ou aux deux parents, simultanément ou successivement.

Les critères d'attribution de la PreParE

Voici les conditions à remplir pour bénéficier de la PreParE :

  • vous avez à charge au moins un enfant de moins de 3 ans (ou de moins de 20 ans en cas d'adoption) ;
  • vous avez arrêté entièrement ou en partie votre activité professionnelle ;
  • vous avez validé au minimum 8 trimestres de cotisations vieillesse sur une période qui dépend du nombre d'enfants à charge.

Le montant de la PreParE

Le montant de la PreParE dépend du temps de travail du parent :

  • 422,21€ en cas d'arrêt total de l'activité professionnelle ;
  • 272,94€ en cas de travail à temps partiel (50% au maximum) ;
  • 157,45€ en cas de travail à temps partiel compris entre 50% et 80%.

Si les deux parents sont éligibles au versement de la PreParE, le montant total doit cependant être inférieur à 422,21€.

 

2. La demande de PreParE

A qui faire sa demande de PreParE ?

La demande de PreParE doit être effectuée auprès de la CAF ou MSA.

Comment envoyer sa demande de PreParE ?

Voici les formulaires à envoyer pour faire une demande de PreParE :

  • les formulaires cerfa n°11423 (déclaration de situation) et n°12324 (demande de PreParE) si vous n'êtes pas allocataire à la CAF ou MSA ;
  • le formulaire cerfa n°12324 si vous êtes allocataire à la CAF ou MSA. Vous devrez également mettre à jour votre situation sur votre espace personnel.

Le versement de la PreParE

La durée d'attribution de la PreParE dépend du nombre d'enfants à charge et de la situation familiale du demandeur. Un couple ayant un enfant peut par exemple percevoir cette aide pendant 6 mois. Ce versement a lieu tous les mois. Ce dernier peut également être prolongé si les parents ont au moins 2 enfants à charge, s'ils n'ont pas trouvé de place en crèche ou autre structure spécialisée ou si leurs ressources sont inférieures au plafond du complément familial.

 

3. La PreParE en 4 questions

Quel âge doivent avoir les enfants pour que leurs parents bénéficient de la PreParE ?

Les enfants doivent être âgés de moins de 3 ans pour que leurs parents soit éligibles à la PreParE ou de moins de 20 ans en cas d'adoption.

Qu'est-ce que la PreParE majorée ?

La PreParE majorée est destinée aux parents ayant au moins 3 enfants à charge ayant arrêté de travailler. Son montant est plus élevé que celui de la PreParE classique (690,13 € par mois) mais la durée de son versement est moins longue.

Peut-on cumuler la PreParE et le complément familial ?

Non, vous ne pouvez pas percevoir à la fois la PreParE et le complément familial.

Quel est le montant de la PreParE pour un parent à temps partiel ?

Le montant de la PreParE est de 272,94€ pour un parent travaillant à temps partiel à 50% et de 157,45€ pour un temps partiel compris entre 50 et 80%.

Nos guides juridiques similaires