Envoyez vos recommandés, sans vous déplacer

  • Des modèles de lettre à personnaliser en 2 minutes
  • Des recommandés envoyés par notre partenaire La Poste
  • Aucun déplacement, vous gagnez du temps !

Tout savoir sur la pension de réversion

Publié le 11/07/2022 - Mis à jour le 12/07/2022 - Par Camille Gayral

En cas de décès d'un assuré, son conjoint ou ex-conjoint survivant peut récupérer la part de la retraite que le défunt aurait du percevoir. On parle de pension de réversion. Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier de ce complément ? Quelles démarches effectuer pour en faire la demande pour un régime de base ou complémentaire ? Notre guide répond à toutes ces questions.

La pension de réversion
 

1. La pension de réversion pour la retraite de base

Qu'est-ce que la pension de réversion ?

La pension de réversion équivaut à la part de la retraite dont devait bénéficier un individu décédé. Pour la retraite de base, elle correspond à 54% des droits qu'aurait dû percevoir le défunt.

A qui est versée la pension de réversion ?

La pension de réversion est versée à l'époux ou ex-époux survivant ou aux orphelins si la personne décédée était fonctionnaire.

Les conditions de versement de la pension de réversion

Voici la liste des critères à remplir pour bénéficier de la pension de réversion :

  • Le conjoint survivant ou divorcé doit être âgé d'au moins 55 ans pour faire cette demande.
  • Le demandeur doit pouvoir justifier son statut de conjoint ou d'ex-conjoint. Notez qu'un partenaire pacsé ou un concubin ne peut pas percevoir de pension de réversion.
  • Les ressources personnelles du demandeur ou de son ménage ne doivent pas dépasser ​21 985,60 € par an pour une personne seule ou ​35 176,96 € par an pour un couple.

Quelles ressources sont comptabilisées pour une pension de réversion ?

Les ressources suivantes sont prises en comptes pour déterminer si vous pouvez ou non recevoir la pension réversion :

  • Les revenus professionnels du conjoint survivant. Notez que cette somme subit un abattement de 30% si le demandeur a 55 ans et plus.
  • Toutes les allocations chômage, maladie, accidents du travail ou indemnités journalières.
  • Les retraites personnelles de base et pension d'invalidité et retraites complémentaires personnelles.
  • Les revenus des biens personnels mobiliers ou immobiliers.
  • Les biens cédés aux enfants de moins de 10 ans avant la disparition du conjoint.
  • Les ressources du conjoint ou concubin actuel.

Certaines ressources ne sont pas prises en compte, comme les prestations familiales, les revenus d'activité ou de remplacement du conjoint décédé ou encore les revenus de biens mobiliers ou immobiliers.

 

2. La pension de réversion pour la retraite complémentaire

Quelle est la pension de réversion du régime complémentaire ?

La pension de réversion du régime complémentaire équivaut à 60% des droits qu'aurait du percevoir le conjoint décédé.

Les conditions d'attribution de la pension de réversion pour le régime complémentaire

Voici les conditions à remplir pour percevoir la pension de réversion du régime complémentaire :

  • Le conjoint survivant doit être âgé d'au moins 55 ans.
  • Le demandeur doit pouvoir justifier son statut de conjoint ou ex conjoint.
  • Les ressources personnelles du ménage ne doivent pas dépasser 82 272€ par an ou 6856€ par mois.

Les ressources prises en compte sont les mêmes que pour le régime de base (voir ci-dessus).

La demande de pension de réversion

La pension de réversion n'est pas attribuée automatiquement. Vous devez en faire la demande auprès de votre caisse de retraite. Il vous suffit de compléter ce formulaire adapté à toutes les caisses de retraite. Vous recevrez une répond de la part de cette dernière dans les 4 mois suivant l'envoi de votre demande. Si vous n'obtenez pas de réponse au delà de ce délai, votre demande a été refusée.

 

3. La pension de réversion en 4 questions

A partir de quel âge peut-on percevoir une pension de réversion ?

Vous pouvez bénéficier d'une pension de réversion à partir de 55 ans.

Peut-on cumuler une retraite et une pension de réversion ?

Oui, il est possible de cumuler une retraite et une pension de réversion sous conditions de ressources.

Où faire sa demande de retraite de réversion complémentaire ?

Vous pouvez faire une demande de pension de réversion complémentaire sur le site Agirc-Arrco.

Quel est le plafond de ressources nécessaire pour percevoir une pension de réversion ?

​Vos ressources ne doivent pas dépasser 21 985,60 € par an pour une personne seule ou ​35 176,96 € par an pour un couple pour bénéficier d'une pension de réversion.

 

4. Nos lettres pratiques pour la retraite

Nos guides juridiques similaires