Envoyez vos recommandés, sans vous déplacer

  • Des modèles de lettre à personnaliser en 2 minutes
  • Des recommandés envoyés par notre partenaire La Poste
  • Aucun déplacement, vous gagnez du temps !

Comment démissionner pendant la période d’essai ?

Publié le 18/02/2021 - Mis à jour le 17/06/2021 - Par Camille Gayral

Il arrive que l’emploi que vous venez de commencer ne corresponde finalement pas à vos attentes. Pour quitter votre poste pendant la période d’essai de votre contrat, rien de plus simple. Il vous suffit d’envoyer une demande de démission à votre employeur. Des délais à respecter au mode d’envoi à choisir, en passant par les indemnités que vous pouvez obtenir, nos experts vous disent tout sur cette procédure.

Démissionner pendant une période d'essai
 

1. Ce qu’il faut savoir sur la démission pendant la période d’essai

Qu’est-ce que la période d’essai ?

Chaque contrat de travail (CDD, CDI et intérim) comprend une période d’essai. Ce délai permet à l’employeur d’évaluer les compétences de son salarié, et de déterminer si ce dernier est apte à assurer ses fonctions. A noter que la période d’essai n’est pas toujours imposée par l’entreprise.

Quelle est la durée de la période d’essai ?

La période d’essai débute le premier jour du contrat de travail. Sa durée dépend du poste occupé par le salarié :

  1. Elle est de 2 mois pour un employé ou ouvrier, et renouvelable une fois (soit 4 mois maximum)
  2. Elle est de 3 mois pour un agent de maîtrise ou technicien, et renouvelable une fois (soit 6 mois maximum)
  3. Elle est de 4 mois pour un cadre, et renouvelable une fois (soit 8 mois maximum)

A quoi sert le délai de prévenance ?

Au cours de la période d’essai, l’employeur comme le salarié peuvent mettre fin au contrat de travail à tout moment. Ils devront toutefois respecter un préavis, appelé délai de prévenance. Pour le salarié, le délai de prévenance débute au moment où l’employeur reçoit sa demande de démission. L’employé n’aura pas besoin de se justifier.

Quelle est la durée du délai de prévenance pour le salarié ?

La durée du délai de prévenance varie selon le temps que le salarié a passé dans l’entreprise :

  1. Il est de 24h si le salarié est dans l’entreprise depuis un à 8 jours
  2. Il est de 48h si le salarié a commencé à travailler depuis plus de 8 jours
 

2. La demande de démission pendant la période d’essai

Comment envoyer sa demande de démission en période d’essai ?

Votre demande de démission pendant la période d’essai devra être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception.

Le + de Lettre-Recommandée.com

Vous n’avez pas le temps de vous déplacer pour poster votre demande de démission ? Vous n’êtes pas inspiré pour rédiger votre lettre ? Notre service interactif vous permet d’envoyer votre courrier en ligne et en recommandé. Nos modèles de lettre sont pré-remplis et personnalisables selon chaque situation. Une fois votre envoi validé, votre lettre sera remise en main propre par le facteur à votre employeur.

 

3. Quelles sont les indemnités versées suite à une démission en période d’essai ?

Peut-on avoir accès au chômage après une démission en période d’essai ?

La démission pendant la période d’essai ne vous permet pas de toucher le chômage. Vous recevrez toutefois une indemnité de congés payés correspondant aux jours de repos que vous n’avez pas pris.

Dans quels cas parle-t-on de démission légitime ?

Dans certaines situations exceptionnelles, vous pouvez toutefois percevoir des allocations chômage. Voici quelques exemples de ces motifs de démission légitime :

  1. En cas de fautes graves commises par l’employeur
  2. En cas de non paiement du salaire
  3. Si le salarié doit déménager pour suivre son conjoint qui vient d’être muté
  4. Si le salarié est contraint de changer de lieu de résidence suite à des violences conjugales
  5. Si le salarié doit suivre son enfant handicapé qui est admis dans une structure spécialisée éloignée du lieu de travail

Comment recevoir l’ARE ?

L’ARE (L’Allocation au Retour à l’Emploi) est versée au salarié en cas de rupture involontaire du contrat de travail (licenciement). Pour en bénéficier, l’employé doit avoir travaillé au moins 6 mois sur les 2 dernières années écoulées.

 

4. La démission pendant la période d’essai en 4 questions

A quel moment le salarié peut-il démissionner pendant sa période d’essai ?

Le salarié peut démissionner à tout moment au cours de la période d’essai de son contrat. Il devra toutefois respecter un préavis pour avertir son employeur.

Quelle est la durée de la période d’essai d’un employé ?

La période d’essai d’un employé dure en général 2 mois. Elle est également renouvelable une fois et peut atteindre 4 mois.

Qu’est-ce qu’un délai de prévenance ?

Le délai de prévenance est le préavis que doit suivre le salarié avant de quitter son emploi. La durée de ce délai varie selon le nombre de jours passés dans l’entreprise.

Quel mode d’envoi choisir pour une demande de démission en cours de période d’essai ?

Pour démissionner pendant votre période d’essai, il vous suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre employeur.

Nos guides juridiques similaires