Envoyez vos recommandés, sans vous déplacer

  • Des modèles de lettre à personnaliser en 2 minutes
  • Des recommandés envoyés par notre partenaire La Poste
  • Aucun déplacement, vous gagnez du temps !

Le départ en retraite anticipée

Publié le 27/04/2021 - Mis à jour le 03/09/2021 - Par Camille Gayral

Vous avez commencé à travailler jeune et souhaitez bénéficier de la retraite anticipée pour carrière longue ? Ce guide revient sur les conditions à remplir pour quitter la vie professionnelle plus tôt, ainsi que les démarches à effectuer pour mener à bien cette procédure.

Tout savoir sur la retraite anticipée
 

1. Qui peut bénéficier d'une retraite anticipée ?

Les critères requis pour partir à la retraite avant l'âge légal

Pour partir en retraite anticipée pour carrière longue, le salarié doit avoir commencé à travailler avant l'âge de 20 ans. Il doit également avoir cotisé un nombre minimum de trimestres d'assurances et de trimestres d'assurance retraite au début de sa carrière. Ces conditions vont dépendre de l'année de naissance du salarié, de l'âge à partir duquel il souhaite partir en retraite et celui à partir duquel il a commencé à travailler.

Par exemple : un salarié né en 1960 souhaitant partir en retraite à l'âge de 60 ans devra avoir cotiser 167 trimestres d'assurance minimale. Il devra également avoir 5 trimestres d'assurance en début de carrière à la fin de l'année des 20 ans s'il est né entre janvier et septembre, et 4 trimestres à la fin de l'année des 20 ans s'il est né entre les mois d'octobre et décembre. A noter qu'il est possible d'estimer son âge de départ à la retraite depuis cette adresse.

Les périodes non travaillées considérées comme cotisées

Certaines périodes non travaillées peuvent être considérées comme cotisées. Il peut s'agir d'un congé maternité, d'un congé maladie ou d'une inaptitude temporaire, d'une période de chômage, de perception de pension d'invalidité ou encore d'un service national ou service civil.

Quel est le montant de la pension d'une retraite anticipée ?

Le montant de pension d'une retraite anticipée est le même que celui d'une retraite classique. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre guide spécial sur la retraite.

 

2. La demande de départ à la retraite anticipée

Consultez votre relevé de carrière

Dans un premier temps, vous devrez consulter votre relevé de carrière sur le site de l'Assurance retraite. Vous pourrez éventuellement faire une demande de régularisation en ligne si vous avez plus de 55 ans, afin de mettre à jour votre situation.

Obtenez l'attestation de départ en retraite anticipée

Vous devrez ensuite demander une attestation de départ en retraite anticipée pour carrière longue auprès de la Caisse Régionale de retraite. Pour cela, vous pouvez envoyer un courrier recommandé ou remplir ce formulaire.

Effectuez votre demande de retraite en ligne

Après avoir reçu votre attestation de situation, vous pouvez faire une demande de départ à la retraite anticipée en ligne à l'Assurance retraite de la Sécurité sociale. Vous pouvez également faire une demande unique de retraite anticipée en envoyant un formulaire Cerfa n° 51687*06 ou un courrier recommandé.

 

3. Tout savoir sur la retraite anticipée

Quel est l'âge minimum pour faire une demande de régularisation en ligne ?

Vous devez avoir au moins 55 ans pour faire une demande de régularisation en ligne sur le site de l'Assurance retraite.

Le congé maternité est-il considéré comme une période cotisée ?

Oui, le congé maternité fait partie des périodes non travaillées considérées comme cotisées, au même titre qu'un congé maladie ou une période de chômage.

A quel âge doit-on avoir commencé à travailler pour bénéficier d'une retraite anticipée ?

Pour partir en retraite anticipée pour carrière longue, le salarié doit avoir commencé à travailler entre l'âge de 14 et 20 ans.

A qui envoyer sa demande de départ à la retraite anticipée ?

Votre demande de départ à la retraite anticipée devra être envoyée à l'Assurance retraite de la Sécurité sociale. Ces démarches peuvent être effectuées directement en ligne ou passer par l'envoi d'un courrier ou d'un formulaire Cerfa spécifique.

Nos guides juridiques similaires