Envoyez vos recommandés, sans vous déplacer

  • Des modèles de lettre à personnaliser en 2 minutes
  • Des recommandés envoyés par notre partenaire La Poste
  • Aucun déplacement, vous gagnez du temps !

Tout savoir sur la retraite à l'étranger

Publié le 21/04/2022 - Mis à jour le 10/05/2022 - Par Camille Gayral

Vous souhaitez profiter de votre retraite pour partir vous installer à l'étranger ? Plusieurs formalités sont à remplir avant votre départ, qu'il s'agisse de documents à fournir ou de changements à effectuer. Une fois sur place, d'autres démarches seront nécessaires pour déclarer vos revenus ou bénéficier d'une couverture maladie par exemple. Notre guide revient sur ces préparatifs essentiels pour quitter le pays sereinement.

Le départ à la retraite à l'étranger
 

1. Les formalités liées à une retraite à l'étranger

Pourquoi partir en retraite à l'étranger ?

Les raisons qui peuvent décider à passer sa retraite à l'étranger sont diverses. La recherche d'une meilleure qualité de vie, d'une météo plus agréable arrivent évidemment en tête.

Effectuer un changement d'adresse

S'il est tout à fait possible de recevoir sa retraite en résidant à l'étranger, vous devez obligatoirement signaler votre changement d'adresse et de coordonnées bancaires. Vous devrez pour cela contacter votre caisse régionale en renseignant votre nouvelle adresse, vos coordonnées et votre numéro de sécurité sociale.

Peut-on percevoir l'Aspa ou l'ASI à l'étranger ?

L'Aspa (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) et l'ASI (Allocation Supplémentaire d'Invalidité) ne peuvent être versées que si la personne concernée habite en France.

Pour en savoir plus sur ces aides sociales, vous pouvez consulter notre guide spécial sur l'Aspa.

Qu'est-ce que le certificat de résidence ?

Pour percevoir votre pension de retraite depuis l'étranger, vous devez faire une demande auprès de la CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse). Un certificat de résidence sera à fournir, ainsi que vos coordonnées bancaires. Un certificat d'existence ou de vie est également nécessaire (voir plus de détails ci-dessous).

L'importance du certificat de vie (ou d'existence)

En tant que retraité vivant à l'étranger, vous recevrez tous les ans un certificat de vie. Ce document doit être complété par l'autorité locale du pays où vous résidez, comme une mairie ou un commissariat. Pour gagner du temps, vous pouvez utiliser le service en ligne Transmettre mon certificat de vie. Il vous permet de recevoir et envoyer ce document à toutes les caisses de retraite. Ces démarches peuvent également être effectuée par voie postale, en envoyant un courrier à cette adresse :

Centre de traitement retraite à l’étranger
CS 13 999 Esvres
37 321 TOURS Cedex 9
France

 

2. La retraite à l'étranger et la sécurité sociale

Comment demander la prise en charge des soins à l'Assurance Maladie ?

Pour obtenir une prise en charge des soins à l'Assurance Maladie, le retraite vivant à l'étranger doit remplir plusieurs critères :

  • Bénéficier d'une retraite du régime général (ex salarié ou indépendant)
  • Résider à long terme dans un pays de l'Union Européenne ou dans un pays ayant signé une convention respectant les droits en matière de santé avec la France

Pour obtenir l'attestation de droit aux soins de santé, vous pouvez contacter l'organisme de sécurité sociale du pays où vous vivez. Vous pourrez ensuite être remboursé des frais de santé via le régime de votre nouveau pays de résidence. Vous pouvez également effectuer ces démarches en ligne depuis votre espace personnel du site de l'Assurance Retraite. Choisissez ensuite la rubrique Poser ma question à un conseiller, puis la section Je réside à l'étranger et souhaite ouvrir mes droits aux soins de santé. Vous pouvez aussi envoyer un courrier en indiquant vos coordonnées, votre date de naissance, votre numéro de sécurité sociale, la date de départ de France ainsi que les différentes retraites que vous percevez.

Que faire si l'on réside dans un pays sans accord social avec la France ?

Si votre nouveau lieu de résidence se situe dans un pays n'ayant pas signé d'accord social avec la France, vous devez adhérer à la CFE (Caisse des Français à l'Etranger) afin de bénéficier d'une couverture maladie similaire aux retraités habitant dans l'Hexagone.

Comment déclarer ses revenus depuis l'étranger ?

Si vous déclarez vos revenus en France, votre montant imposable au titre de la retraite de la Sécurité Sociale est transmis automatiquement à l'administration fiscale. Si vous ne déclarez pas vos revenus en France, vous pouvez télécharger un relevé des mensualités depuis votre espace personnel du site de l'Assurance Retraite.

 

3. La retraite à l'étranger en 4 questions

Peut-on partir à l'étranger et recevoir l'Aspa ?

Non vous ne pouvez pas percevoir l'Aspa (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) en résidant à l'étranger.

A qui envoyer son certificat de résidence ?

Pour pouvoir partir à la retraite à l'étranger, vous devez fournir un certificat de résidence à la CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse).

Quelle est la différence entre un certificat de vie et une attestation d'existence ?

Le certificat de vie et l'attestation d'existence désignent le même document. Vous devez le remplir tous les ans pour poursuivre votre retraite à l'étranger.

Dans quels cas continue t-on à payer des impôts en France ?

Vous pouvez être amené à payer des des impôts en France si vous y résidez plus de 183 jours par an ou si votre foyer ou vos intérêts économiques s'y trouvent.

 

Nos guides et modèles de lettre sur la retraite

Nos guides sur la retraite

Vous trouverez ci-dessous tous nos guides consacrés au départ à la retraite :

Nos modèles de lettre sur la retraite

Nos guides juridiques similaires