Envoyez vos recommandés, sans vous déplacer

  • Des modèles de lettre à personnaliser en 2 minutes
  • Des recommandés envoyés par notre partenaire La Poste
  • Aucun déplacement, vous gagnez du temps !

Comment organiser un mariage ? Les principales étapes

Publié le 03/06/2022 - Mis à jour le 03/06/2022 - Par Séverine Fauchille

Un an et demi est la durée moyenne pour organiser un mariage en France. Pourquoi autant de temps ? Lieu de réception, traiteur, photographe, tenues, alliances, faire-part, etc., la liste des préparatifs peut être plus ou moins longue selon vos envies. Prospecter ces prestataires, les réserver et penser à tous les détails se révèlent parfois fastidieux. Pour cette raison, nous avons listé les principales étapes à ne pas manquer. Piochez dedans à votre guise et selon le mariage que vous souhaitez proposer.

Organiser un mariage - les étapes
 

Choisir la date de son mariage

Après la demande en mariage, l’une des priorités est de fixer le jour de l’évènement. Pour faire ce choix, quelques questions vous aiguilleront :

  • quelle saison préférez-vous ?
  • y a-t-il une date que vous désirez absolument (date d’anniversaire, date de votre rencontre…) ?
  • à quel moment de l’année les invités seront susceptibles de tous être présents ? Par exemple, hors vacances scolaires, les invités habitant loin du lieu de la célébration ne pourront peut-être pas faire le déplacement.

Notez que si un lieu de réception vous a charmé, certaines dates seront certainement déjà indisponibles. Le choix de la date dépendra donc possiblement du choix du lieu de réception.

De même, contactez la mairie afin de savoir si la date initiale choisie est libre. Vous pourrez également convenir de l’heure.

 

Définir le budget

Le budget de votre mariage est un point important à fixer au début de vos préparatifs. Il pourra bien évidemment évoluer, mais ne perdez pas de vue une somme approximative. Car, il est très facile de se laisser tenter par l’achat de gadgets, par le choix d’un menu un peu plus cher, par la sélection d’options supplémentaires…

Faire des points réguliers sur les acomptes, les versements à venir, etc. permet d’éviter les mauvaises surprises.

Idéalement, listez toutes les dépenses à prévoir, y compris les plus petites : les tenues, le repas, le vin d’honneur, les boissons, les décorations pour les voitures et la sortie de mairie, les étiquettes des cadeaux invités, les accessoires des mariés…

 

Faire la liste des invités

Lister les invités

Pour arrêter votre liste d' invités, prenez le temps de réfléchir aux personnes que vous souhaitez à vos côtés pour le jour J. Si vous ne parvenez pas à poser une limite, voici quelques pistes de réflexion :

  • souhaitez-vous un mariage intime ou un grand mariage ?
  • combien de personnes votre budget permet-il d’inviter ?
  • combien de personnes le lieu de réception repéré peut-il accueillir ?

Il est tout à fait possible de convier les personnes que vous considérez les moins proches uniquement au vin d’honneur.

La date et le lieu arrêtés, annoncez rapidement ces informations aux personnes invitées, ou envoyez un Save the date. De cette manière, vous mettez toutes les chances de votre côté pour qu’un maximum d’invités répondent “présent” à l’appel.

Désigner son ou ses témoins

Parmi les invités, certains se démarqueront : les témoins. Légalement, chaque époux doit avoir un témoin, deux maximum. Leur rôle est de certifier que le mariage a bien eu lieu dans le respect de la loi.

La condition pour être témoin ? Être majeur (18 ans) ou être émancipé. Vous pouvez choisir des membres de votre famille, des amis… L’identité de ces témoins sera déclinée dans le dossier à remettre à la mairie.

Outre leur rôle lors de la cérémonie, les témoins peuvent être d’une aide précieuse tout au long de l’organisation du mariage. Choisissez des personnes bienveillantes et qui vous connaissent bien de manière à être soutenus. Vous pouvez également désigner des demoiselles et garçons d’honneur, auxquels vous déléguerez quelques tâches.

Établir le plan de table

La liste des invités est établie et chacun vous a donné une réponse quant à sa présence ? Le plan de table peut alors être construit. Consultez les parents et témoins pour connaître les éventuelles divergences existant entre les invités. Cela vous permettra de ne pas commettre d’impairs et d’assurer une bonne ambiance.

Bien entendu, rien ne vous oblige à réaliser un plan de table. Vous pouvez laisser les convives décider où et à côté de qui s’asseoir.

Modèle de lettre vierge

Gagnez du temps : envoyez en ligne

Lettre-Recommandee.com vous permet d'envoyer des recommandés, sans vous déplacer. Tout se passe en ligne, fini les déplacements et les attentes au guichet ! Notre partenaire La Poste s'occupe de vos envois.

Votre recommandé sera envoyé par La Poste

 

Réserver le lieu de réception

Une fois le nombre d’invités à peu près fixé, vous pouvez choisir de manière plus sûre votre lieu de réception. Il peut s’agir d’un restaurant, d’une ferme, d’une salle municipale, d’un château, d’un cirque, d’un hôtel et de bien d’autres endroits encore.

Mais comment le sélectionner ? Plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • la localisation
  • le temps de disponibilité (tout le week-end ?)
  • l’heure à laquelle la musique doit être arrêtée
  • la possibilité d’engager le traiteur de son choix
  • le montant de l’acompte
  • le stationnement
  • l’existence d’un plan B si le vin d’honneur est prévu en extérieur mais qu’il pleut
  • l’accès aux sanitaires
  • l’hébergement possible sur place…

Prenez le temps de bien lire le contrat proposé.

Tant que vous n’avez pas réservé le lieu de réception, il sera difficile de réserver les autres prestataires. En effet, ces derniers ont besoin de l’adresse de la prestation afin de vous proposer un devis, notamment pour évaluer les frais de déplacement.

Hormis les points pratiques, le choix de la salle sera aussi déterminé par le style de mariage que vous avez envie de proposer.

 

Opter pour un style de mariage

Tout d’abord, précisez avec votre future moitié si vous souhaitez célébrer le mariage à la mairie, à la mairie et à l’église ou à la mairie suivi d’une cérémonie laïque.

Ensuite, déterminez le ton de l'événement. Cela peut passer par :

  • un thème (cinéma, mer, campagne chic…) qui peut être le fil rouge de votre journée. Amusez-vous à le décliner pour les animations, les cadeaux invités, la décoration et tous les autres éléments auxquels vous aurez pensé ;
  • une ou plusieurs couleurs que vous affectionnez ;
  • un dress code élégant ou décontracté (à mentionner à vos convives en amont) ;
  • des jeux (12 mois, lui et elle…) ou des animations moins participatives (discours, diaporama…), etc.

Il n’y a pas de règle en la matière, faites-vous plaisir en préparant le mariage qui vous ressemble.

 

Booker les prestataires de mariage

Outre le lieu de réception, il faut également prévoir les autres prestataires pour organiser son mariage. Parmi eux, nous pouvons citer :

  • le traiteur
  • le photographe
  • le dj ou le groupe
  • la location de voiture
  • le fleuriste (pour le bouquet de la mariée et la décoration)
  • le coiffeur
  • le maquilleur
  • le babysitter
  • le wedding planner qui peut se charger de trouver les prestataires précédents.

La liste est évidemment non-exhaustive. Selon vos envies et vos besoins, vous pouvez ajouter ou retirer certains services de cette liste.

Encore une fois, lisez bien les contrats afin de ne pas passer à côté d’un élément important, comme les conditions d’annulation du prestataire.

 

Effectuer les démarches administratives

Prendre rendez-vous avec un notaire

Sans réalisation d’un contrat de mariage, le couple est automatiquement placé sous la communauté réduite aux acquêts.

Si ce régime matrimonial ne vous convient pas, vous pouvez opter pour :

  • le régime de la séparation de biens ;
  • le régime de la participation aux acquêts ;
  • le régime de la communauté universelle.

Contracter un régime spécifique doit se faire devant un notaire et avant remise du dossier de mariage à la mairie, puisque le certificat du notaire sera à joindre au dossier.

Vous pouvez prendre un premier rendez-vous avec le notaire de façon à échanger sur ces différents régimes. Puis, en fixer un deuxième lorsque votre décision est prise. Nous vous conseillons d’effectuer ces démarches entre 6 et 4 mois avant le mariage.

A savoir : la réalisation du contrat est payante. Comptez entre 300 et 500 €. Il est possible de modifier le contrat après le mariage, mais l’acte sera de nouveau payant.

Remplir le dossier pour la mairie

Avant le passage devant le maire ou son adjoint, un dossier doit être déposé à la mairie. Les deux futurs époux doivent obligatoirement être présents lors de ce dépôt.

Ce dossier comprend :
  • une pièce d’identité de chacun des futurs époux ;
  • l’acte de naissance (copie intégrale ou extrait avec filiation) de chacun des futurs époux. Les documents doivent avoir moins de 3 mois par rapport à la date du dépôt du dossier ;
  • Lun justificatif de domicile ;
  • le certificat du notaire si vous avez signé un contrat de mariage ;
  • une fiche de renseignements pour les témoins.

Pour le dépôt, il est possible que la mairie exige la prise d’un rendez-vous pour vérifier la validité du dossier avec vous. Contactez-la avant de vous déplacer.

Poser un congé

Les salariés ont droit à 4 jours (ou plus selon les entreprises) de congé pour leur mariage. Vous pouvez avertir votre employeur dès que possible par l’envoi d’un courrier recommandé. Au retour de votre événement, pensez à justifier votre congé en fournissant une copie de votre acte de mariage.

 

Acheter les tenues et les alliances

Les tenues des mariés

Organiser son mariage comprend des moments incontournables, tels que l’essayage et l’achat des tenues.

Environ 8 mois avant le jour J, ou plus, prenez un rendez-vous dans des boutiques de robes de mariée car la plupart d’entre elles ne vous accueilleront pas sans avoir réservé un créneau. Lors de ce rendez-vous, annoncez noir sur blanc votre budget, le style recherché et la date de l’évènement. Faites attention aux dépenses cachées, à l’instar de la mise à la taille, du rajout de tissu, de la lingerie, du jupon, etc. Comptez environ 3 rendez-vous dans la boutique où vous aurez choisi votre robe. A noter, qui dit mariée, ne signifie pas impérativement robe. Une combinaison ou un costume apportent une touche à la fois moderne et élégante.

Les mariés pourront se décider un peu plus tard, environ 6 mois avant le mariage. Redingote, chino avec bretelles, costume 3 pièces… Uni, à carreaux, à rayures… En tweed, en lin, en jean… Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le choix est également vaste pour les messieurs. Gardez du temps pour les retouches.

Les alliances

Étape symbolique, l’achat des alliances peut suivre celui des tenues. Là aussi, comptez un délai de quelques mois le temps de les choisir, de les recevoir ou de les faire fabriquer, de demander une éventuelle remise à la taille et de les faire graver.

 

Commander et envoyer les faire-part

Environ 4 mois avant le mariage, l’envoi des faire-part officialise l’événement et les invitations lancées oralement à vos proches.

Que vous partiez sur des faire-part en ligne ou sur-mesure avec un graphiste, prévoyez 1 ou 2 mois pour élire et personnaliser le modèle qui vous plaît.

Vous préférez les créer vous-même ? Prévoyez du temps afin d’imaginer le modèle et de le reproduire en plusieurs exemplaires.

 

Penser à la lune de miel et à la cagnotte

Organiser un mariage, c’est aussi projeter le voyage de noces si vous rêvez de vous évader très peu de temps après l’événement. Il faut donc ajouter ces préparatifs à votre liste. Cela peut être fait entièrement par vos soins ou par une agence de voyage. Là encore, annoncez clairement votre budget et vos envies.

Si vous ne souhaitez pas voyager (ou plus tard), plusieurs options s’offrent à vous :

  • créer une liste de mariage sur Internet ou dans un magasin ;
  • mettre à disposition une cagnotte ;
  • demander aux invités de faire des dons à des associations
 

Faire un rétroplanning

L’une des étapes principales dans l’organisation de vos festivités est la création d’un rétroplanning. Il s’agit d’un planning établi mois par mois jusqu’au mariage. Il permet d’avoir une visibilité claire sur le temps restant et de réaliser chaque démarche dans les temps.

Il existe de nombreux modèles sur Internet. N’hésitez pas à les personnaliser, car certaines étapes vous sembleront probablement mentionnées trop tard ou trop tôt.

Exemple de rétroplanning

J-12 mois avant le mariage : rechercher une salle de réception, fixer la date et la réserver auprès de la mairie, établir le budget estimatif, lister les invités, annoncer le mariage aux proches et envoyer un Save the date, réfléchir au style du mariage, demander des devis aux différents prestataires et réserver les plus importants, poser le congé pour mariage

J-12 à J-8 mois : essayer et choisir la robe, réserver les autres prestataires, réserver le voyage de noces ou commencer une liste de mariage, vérifier ses papiers d’identité et les refaire au besoin, contacter l’officiant de l’église une cérémonie religieuse est prévue

J-6 mois : essayer et choisir le costume, trouver les accessoires des mariés, repérer et commander les faire-part, choisir les alliances, prospecter pour la décoration, réfléchir aux animations et à la cérémonie laïque s’il y en a une, penser au retour de mariage, retirer le dossier à la mairie, commander les boissons

J-4 mois : envoyer les faire-part, commander les cadeaux invités, acheter la décoration, prendre rendez-vous avec un notaire pour le contrat de mariage

J-2/3 mois : déposer le dossier à la mairie, répartir les rôles entre les proches et les témoins (accueil des prestataires, aide pour la décoration de la salle…), dresser une liste d’hébergements pour les invités

J-1 mois : relancer les derniers invités qui n'ont pas répondu, caler le planning du jour J avec les prestataires

J-15 : réaliser le plan de table, récupérer les tenues

J-7 : checker les invités, organiser la décoration à apporter sur le lieu de réception, préparer les affaires personnelles, prévoir une petite trousse SOS (couture, pharmacie…), lister les prestataires avec leurs coordonnées

J-1 : décorer le lieu de réception, chercher le bouquet et les éventuelles compositions chez le fleuriste

J : profitez !

Adaptez ce rétroplanning à votre mariage : ajoutez ou supprimez des étapes, inversez leur ordre selon la disponibilité de vos prestataires, etc.

Après le jour J, des démarches administratives sont également à prévoir.

 
Organiser un mariage en 3 questions

Quand commencer les préparatifs ?

En moyenne, il est d’usage de dire qu’un minimum de 12 mois sont nécessaires à l’organisation d’un mariage. Certaines salles de réception étant louées longtemps à l’avance, vous pouvez débuter vos recherches 1 an et demi, voire 2 ans, à l’avance.

Est-il possible d’organiser un mariage en 6 mois ?

Tout est possible. Mais sachez que le choix de la salle et des différents prestataires sera réduit. Vous ne disposerez également que de peu de temps pour économiser afin de financer l’événement.

Quand envoyer les invitations de mariage ?

Idéalement, faites parvenir vos invitations entre 6 et 3 mois avant le mariage. Les invités pourront prendre leurs dispositions pour venir. Notez bien une date limite pour la réponse afin d’indiquer le nombre d’invités définitif à vos prestataires.

Nos guides juridiques similaires